Les faits en éducation : Apprend-on mieux dans de petites classes?

27 Septembre 2010

Les faits en éducation : Apprend-on mieux dans de petites classes?

77.87 KB

L’ACE et l’Institut d’études pédagogiques de l’Ontario (IÉPO) se sont associés pour vous fournir de l’information pertinente et opportune portant sur la recherche empirique actuelle en éducation. Ce projet vise principalement à procurer des résultats pertinents et utiles de recherche aux parents et autres intéressés. Les bulletins rédigés en texte clair portent sur des sujets intéressant les parents, comme les devoirs et l’effectif des classes.

Ressources additionnelles 

  • Ministère de l’Éducation de l’Ontario : L’Outil de suivi de l’effectif des classes permet au public de voir l’effectif des classes du primaire (maternelle à 3e année) de chaque école en Ontario. [Outil de suivi de l’effectif des classes]
  • Reducing Class Size: Promises and Perils : Cet article traite des avantages des classes peu nombreuses et des raisons pour lesquelles il faut prendre garde en ce qui concerne la réduction de l’effectif des classes. [téléchargeable]
  • Réduction de l’effectif des classes : Indications documentaires de ce qui fonctionne : Ce rapport publié par l’Association canadienne d’éducation examine différentes études et recherches portant sur la réduction de l’effectif des classes. [téléchargeable]
  • Enjeux :  Ce qu’il faut savoir sur l’effectif des classes : Enjeux, publié par l’Association canadienne d’éducation, est « une série explorant les débats actuels au sein du milieu de l’éducation ». Cet article examine pourquoi il est important de réduire l’effectif des classes pour améliorer l’enseignement et l’apprentissage. [téléchargeable]
  • Fédération des enseignantes et des enseignants de l'élémentaire de l'Ontario (FEEO) : La FEEO a publié un rapport de recherche sur la différence que fait l’effectif des classes. [site Web] [téléchargeable]
  • BC Teachers' Federation :  The Teacher Newsmagazine, publié par la BC Teachers' Federation, examine la recherche portant sur la réduction de l’effectif des classes. [téléchargeable]
  • Institut C.D. Howe : Ce rapport soutient que des classes moins nombreuses ne sont pas toujours meilleures. [téléchargeable]
  • Teaching Practice Resources : Ce site Web présente une liste de moteurs de recherche essentiels pour trouver des ressources pour les enseignants et les élèves. [site Web]
  • Centre for Innovation in Mathematics Teaching : Le Centre for Innovation in Mathematics Teaching se spécialise en recherche et en mise au point de curriculums pour l’enseignement et l’apprentissage des mathématiques. Le site Web contient des ressources pour les enseignants de mathématiques. [site Web]
  • Web Resources for Mathematics Teachers : Ce lien donne une liste de ressources, dressée par le Ottawa Catholic School Board, pour les enseignants en mathématiques. [téléchargeable

Références de recherche à ce sujet

Anh, J. et D.J. Brewer (2009). « What Do We Know About Reducing Class and School Size? », dans Sykes, G., B. Schneider, et D.N. Plank, Handbook of Education Policy Research, American Educational Research Association, Routledge, p. 426-437. 

Bascia, N. et E. Fredua-Kwarteng (2008). Réduction de l’effectif des classes : Indications documentaires de ce qui fonctionne, Association canadienne d’éducation.

Bascia, N. et E. Fredua-Kwarteng (2008).  « Reducing Class Size:  Promises and Perils », Éducation Canada, 48(4), p. 30-33. 

  • Quand l’effectif des classes diminue, les élèves ont tendance à apprendre davantage (du moins, modestement), d’après les résultats de tests normalisés, et leur engagement dans leurs apprentissages augmente, comme le démontrent leur comportement, leur attitude et leurs efforts en classe; d’après certaines études, les élèves consacrent plus d’efforts d’apprentissage et amorcent eux-mêmes plus d’activités d’apprentissage dans de plus petites classes.
  • L’engouement pour la réduction de l’effectif des classes est un exemple du type de « pensée magique » qui est malheureusement courant chez les éducateurs, responsables de politiques et chercheurs.

Bascia, N. (2009). La réduction de l’effectif des classes : Que savons-nous?, Association canadienne d’éducation.

  • La recherche confirme que la réduction de l’effectif des classes procure un environnement où les enseignants peuvent enseigner différemment. Dans des classes moins nombreuses, ils ont plus d’interactions avec les élèves en particulier et se servent d’un plus large éventail de stratégies pédagogiques. Ils peuvent susciter plus d’occasions de co-construction de sens d’ordre plus élevé par les élèves. Ils peuvent aussi passer plus de temps, à l’extérieur de la classe, à planifier de façon créative (et moins à la correction) et ils peuvent avoir plus d’interactions avec d’autres enseignants et adultes afin d’appuyer la pédagogie en classe.
  • Mais la recherche laisse aussi entendre que les avantages de la réduction de l’effectif des classes ne peuvent être pleinement réalisés si elle est instaurés sans égard aux autres facteurs favorisant les pratiques innovatrices.

Bohrnstedt, G.W. et B.M. Stecher (2002). What We Have Learned About Class Size Reduction in California. CSR Research Consortium Capstone Report, California, California Department of Education.

Finn, J. et C.M. Achilles (1999). « Tennessee's Class Size Study:  Findings, Implications, Misconceptions », Educational Evaluation and Policy Analysis, 21(2), p. 97-109.

Guillemette, Y. (2005). School Class Size:  Smaller Isn't Better, Institut C.D. Howe.

Milton, P. (2006). « What Matters About Class Size? », Éducation Canada, 46(3), p. 1-2.

Stecher, B.M., G.W. Bohrnstedt, et al. (2001). « Class-Size Reduction in California:  A Story of Hope, Promise, and Unintended Consequences », The Phi Delta Kappan, 82(9), p. 670-674.

Zahorik, J.A., A. Molnar, et P. Smith (2003). Sage Advice:  Research on Teaching in Reduce-Size Classes, Temple, Arizona, Education Policy Studies Laboratory.