Qu’est-ce qui fait obstacle au changement en éducation?

Qu’est-ce qui fait obstacle au changement en éducation?

Qu’est-ce qui fait obstacle au changement en éducation? – Obstacles, recommandations et analyse : www.cea-ace.ca/RésuméCalgary

Qu’est-ce qui fait obstacle au changement en éducation? – Réflexions sur l’atelier et vidéos : www.cea-ace.ca/RapportCalgary

Un percutant colloque de l’Association canadienne d’éducation (ACE)
Les 21 et 22 octobre
BMO Centre
Calgary, Alberta

PROGRAMME DE LA CONFÉRENCE

Vidéos

Le résumé de la conférence de Ron Canuel (en anglais)

Le récit de changement en éducation de Jacques Cool

Présentations

L'ACE n'est pas responsable du contenu de ces présentations.

Pour accéder la présentation de Charles Fadel, cliquez ici (en anglais).

Pour accéder la présentation de Sharon Friesen, cliquez ici.

Blogues de la conférence

La capacité d’autonomisation (empowerment) passe par une ouverture des réseaux
par Jacques Cool
Fredericton, Nouveau-Brunswick
Agent pédagogique provincial 

Alors, qu’est-ce qui fait obstacle au changement en éducation?
par Ron Canuel
Président-directeur général, ACE
Toronto, Ontario


Selon les normes internationales, les systèmes éducatifs du Canada figurent parmi les meilleurs du monde sur les plans de la qualité et de l’équité. Malgré l’excellence de ces résultats, l’instauration véritable, à l’échelle de ces systèmes, d’environnements d’apprentissage en classe engageants du 21e siècle – que l’ACE et de nombreux autres chefs de file en éducation préconisent depuis longtemps – demeure, au mieux, plutôt rare.

 

Il existe une foule d’exemples inspirants d’innovations en salle de classe qui fonctionnent à merveille en dépit du système. On met constamment les projecteurs sur les pratiques d’excellence issues de ces projets pilotes, sur les écoles alternatives et sur les enseignantes et enseignants qui innovent. Pourtant, l’école telle qu’on la connaît demeure fermement ancrée dans ses racines de l’ère industrielle. Dans nos efforts de formuler la voie future, nous sommes distraits par les blâmes dirigés vers les personnes qui travaillent au sein du système :

« Si seulement nous pouvions congédier les mauvais enseignants. »
« Si seulement mon administrateur scolaire me donnait moins de paperasse à remplir. »
« Si seulement les parents s’impliquaient plus. »
« Si seulement les politiciens s’ingéraient moins. »

Dans d’autres cas, nous visons à changer certaines pratiques en espérant qu’une nouvelle stratégie, approche ou ressource déclenche le changement que nous désirons voir. Nous négligeons souvent la possibilité que ce sont les présomptions profondément enracinées à propos de l’enseignement et de l’apprentissage, de ce devrait être l’école, qui font le plus obstruction au progrès – des présomptions concernant :

  • l’organisation la plus efficace du temps
  • les types d’environnements qui optimisent la dynamique enseignement-apprentissage
  • l’évolution des élèves dans nos systèmes d’éducation
  • la meilleure façon de répartir les ressources humaines à l’école.

Cet atelier de l’ACE constituera pour les élèves, les étudiantes et étudiants, les enseignantes et enseignants, les directions d’administrations scolaires, les responsables des ministères de l’Éducation et les chefs de file en éducation d’entreprises et d’organismes sans but lucratif une occasion inédite et fructueuse de collaborer en vue de dégager les obstacles et les présomptions qui nuisent aux changements à l’échelle des systèmes. Nous répondrons ensemble à la question suivante : qu’est-ce qui fait obstacle à la transformation de nos systèmes d’éducation afin de répondre aux besoins de tous les apprenants au 21e siècle.

Les participants repartiront avec une perspective renouvelée des mesures stratégiques à prendre pour réussir à instaurer des changements véritables au sein des systèmes.

Que feront les participants de l’atelier?

Sharon Friesen, Ph.D. (vice-doyenne, Faculté d’éducation de l’Université de Calgary) et Stephen Hurley (éducateur et facilitateur) ont planifié une séance active de perfectionnement professionnel qui se distinguera de la formule habituelle caractérisée par « un sage sur la scène ». Les compétences se trouveront dans la salle et la multiplicité des voix bâtira les savoirs qui nous permettront de déterminer ce qui fait vraiment obstruction au changement.

Étape 1 – Déterminer nos aspirations les plus élevées en matière d’éducation publique

Les participants iront au cœur de leurs valeurs et de leur vision pour l’éducation publique, les écoles et tous les élèves.

Étape 2 – Déterminer quels sont les obstacles au changement

À partir de leurs aspirations en matière d’éducation publique, un large éventail de parties prenantes en éducation – directions générales, enseignants, élèves, étudiants, responsables de politiques – travailleront en collégialité en petites tables rondes afin de déterminer ce qui fait obstacle au changement en éducation. 

Étape 3 – Comprendre ce qui maintient ces obstacles

Ces petits groupes seront alors incités à comprendre les théories de l’apprentissage, les volontés sous-jacentes et l’héritage du passé qui maintiennent certains obstacles en place.

Étape 4 – Explorer les présomptions systémiques

En faisant ressortir les présomptions en éducation, les participants auront ensuite l’occasion de revenir au travail réalisé à l’étape 1 et d’évaluer s’il est pertinent ou non de conserver ces présomptions. Si elles sont jugées utiles, il faut alors viser à trouver des façons plus constructives de les préserver. Si leur valeur s’est estompée, les participants peuvent alors travailler afin d’en délester le système.

Étape 5 – Vous inspirer à retourner au travail en faisant preuve d’un nouvel état d’esprit quant à la façon de transformer l’éducation publique

Les participants repartiront du BMO Centre en ayant conscience de la pertinence d’aller au-delà des discussions au sujet des obstacles afin de comprendre les racines réelles qui retiennent le système en place. Nous voulons que les participants retournent aux réalités de leur travail quotidien munis d’une nouvelle perspective, inspirés par de nouvelles questions et de nouvelles approches destinées à produire des changements profonds et significatifs.

À cet atelier s’ajoute une allocution intitulée Savoirs, compétences et caractère au 21e siècle - Le nouvel impératif prononcée par Charles Fadel, un leader d’opinion mondial en éducation – professeur invité à la Graduate School of Education de l'Université de Harvard et fondateur et président du conseil du Center for Curriculum Redesign. Cet exposé exclusif sera complété d’une réception qui rassemblera des chefs de file en éducation d’un bout à l’autre du Canada.


Cette conférence est parfaitement adaptée à une réflexion en groupe et l’ACE vous propose des rabais et un soutien financier afin que vous et vos collègues puissiez bénéficier de cette enrichissante expérience.

Rabais d’équipe (conférence complète seulement) – Nous encourageons les administrations scolaires à envoyer à la conférence des équipes composées d’élèves, d’enseignantes et d’enseignants, de directions d’école et de membres du personnel. Nous offrons une inscription sans frais par groupe de trois personnes inscrites (donc, si vous déléguez trois personnes, une inscription est sans frais; si vous déléguez six personnes, deux inscriptions sont sans frais; etc.). Ces droits sont fondés sur les droits d’inscription individuels indiqués ci-dessus. Le rabais d’équipe est offert à tous les types d’organisations.

Qui devrait y assister?

Des élèves qui fonctionnent bien à l’école – pour nous dire ce qui doit changer.

Des élèves qui ont décroché ou qui s’apprêtent à le faire – pour nous dire ce qui doit changer.

Des enseignants qui ouvrent la voie en réalisant des projets pilotes innovateurs, qui semblent toutefois difficiles à reproduire à grande échelle – tout en s’adaptant au flux constant d’exigences au chapitre du curriculum et de l’évaluation. 

Des directions d’école et des directions générales qui concilient des priorités et des directives changeantes de manière à permettre le changement qu’elles savent nécessaire.

Des futurs et nouveaux enseignants, des chercheurs et des représentants de facultés d’éducation qui doivent relever le défi de concevoir des environnements d’enseignement et d’apprentissage pour une génération post-Google d’apprenants

Des gestionnaires chargés de maintenir l’excellence et l’équité du système d’éducation du 21e siècle tout en conciliant les attentes souvent opposées des parents, des enseignants et des contribuables

Des parents, qui s’impatientent devant la lenteur des changements apportés en éducation publique en vue de transmettre à tous les élèves les compétences du 21e siècle nécessaires pour s’épanouir dans un avenir incertain.

Des dirigeants d’organismes sans but lucratif œuvrant en éducation et du milieu des affaires souhaitant jouer un rôle plus direct de soutien des divisions scolaire afin de préparer les élèves pour le 21e siècle.

Quiconque désire travailler en vue de la transformation des classes et des écoles, ou qui se contente tout à fait du statu quo. 

Pour des possibilitiés de parrainage veuillez communiquer avec : Gilles Latour à 1-866-803-9549.

Partenaires contributeur

File 5069

 

File 5110

 

Commanditaires argent

File 5122

 

File 5114

 

Commanditaires bronze

File 5071

 

File 5072

 

File 5073

 

Commanditaires de l'événement

File 5074     File 5075

 

File 5104File 5112

File 5121         File 5113

 

File 5140

 

Commanditaire média

File 5107

État:

Closed
Des inscriptions ne sont plus acceptées pour cet événement.

Quand:

De
08:00 - 21/10/13
A
12:00 - 22/10/13

Où:

BMO Centre, Calgary, Alberta

Vidéos connexes :