La persévérance scolaire - Ce que la neuroscience peut nous enseigner

La persévérance scolaire - Ce que la neuroscience peut nous enseigner

Vidéos et échanges des participants du symposium:

File 7038

http://reports.cea-ace.ca/synthese-des-echanges-des-participants

 

PRÉSENTATIONS DU SYMPOSIUM :

File 6589

Le meilleur façon pour apprendre les mathématiques - Daniel Ansari

File 6590

Combattre les neuromythes en éducation - Steve Masson

 


TROIS EXPOSÉS ET PISTES PRATIQUES QUI POURRAIENT TRANSFORMER VOTRE CONCEPTION DE L'ENSEIGNEMENT ET DE L'APPRENTISSAGE

Les faibles niveaux de littératie et de numératie, ainsi que la mauvaise forme physique, peuvent contribuer au processus de désengagement des élèves à long terme, ce qui mène au décrochage. Certaines croyances traditionnelles sur la façon dont les enfants apprennent peuvent aussi nuire à notre capacité d'adopter de nouvelles stratégies d'enseignement qui sont plus adaptées au cerveau des élèves. Au cours de ce symposium, un groupe choisi d'ambitieux chercheurs feront part du potentiel qu'offre la neuroscience pour nous attaquer à ces problèmes. Chaque exposé et pistes pratiques comprend une présentation rapide, suivie de discussions enrichissantes sur les répercussions des résultats de ces recherches sur les pratiques en classe. 

Plusieurs éminents chercheurs du domaine de la neuroscience ont accepté le défi de traduire leurs découvertes fondées sur des données tangibles pour expliquer le mieux possible les changements remarquables qu’elles pourraient avoir non seulement sur comment nous voyons l'enseignement et l'apprentissage, mais tout aussi particulièrement comment ces études neuroscientifiques peuvent aider les élèves risquant de ne pas persévérer.

EXPOSÉ ET PISTES PRATIQUES 1 

LA MEILLEURE MÉTHODE D'APPRENTISSAGE DES MATHÉMATIQUES POUR LES ENFANTS
Concluons l'interminable « guerre des maths », à l'aide de données tangibles 

File 6109

Daniel Ansari, Ph.D.
Chaire de recherche du Canada en neurosciences cognitives du dévéloppement
Western University
Chercheur principals du Laboratoire sur la cognition numérique 

L'enseignement traditionnel et l'apprentissage par la découverte adoptent des approches diamétralement opposées : le rabâchage et la mémorisation des tables de multiplication s'opposent à l'approche de la résolution de problèmes « ouverte ». Dans quel camp vous rangez-vous? Chercheur en neurosciences cognitives, Daniel Ansari, Ph. D., fait état des meilleures méthodes d'apprentissage des mathématiques pour les enfants selon les données tangibles de la recherche et présente en quoi ces données pourraient changer notre conception des styles d'apprentissage individuels et nos approches pour remédier aux difficultés d'apprentissage en littératie et en numératie. 

À partir des plus récentes découvertes sur la façon dont les enfants apprennent les mathématiques et l'importance des mathématiques durant les premières années, la présentation du professeur Ansari tranchera le débat opposant les nouvelles approches et l'enseignement traditionnel – un débat qui repose sur des dichotomies fausses et extrêmes –, en faisant appel à un vaste corpus de recherche sur les meilleures approches assurant un apprentissage réussi des mathématiques.

Publications
http://www.numericalcognition.org/publications.html 

Présentations vidéo
http://www.numericalcognition.org/media.html 

Twitter: @numcog


EXPOSÉ ET PISTES PRATIQUES 2

COMBATTRE LES NEUROMYTHES EN ÉDUCATION
Des méthodes pédagogiques qui sont mieux adaptées au fonctionnement du cerveau des élèves 

File 6108

Steve Masson, Ph.D.
Professeur, Faculté des sciences en éducation
Université du Québec à Montréal
Directeur du Laboratoire de recherche en neuroéducation

Même si la recherche les invalide, les neuromythes associés aux styles d'apprentissage des élèves, au concept de la dominance hémisphérique et à la croyance voulant que les exercices de coordination peuvent améliorer la concentration pendant l'apprentissage sont communément admis, alors qu'on sait qu'ils sont faux. Ces neuromythes peuvent mener les enseignants à user de pratiques pédagogiques qui ne sont pas entièrement compatibles avec le fonctionnement du cerveau de leurs élèves. C'est pourquoi cette présentation fera état de deux principes pédagogiques que les enseignants devraient observer.

Un grand nombre de jeux, de produits et de sites Web éducatifs prétendent stimuler l'intelligence ou améliorer l'apprentissage à l'aide des principes de la neuroscience. Mais de nombreuses études récentes ont fait des découvertes qui réfutent plusieurs « neuromythes » tenaces dans le domaine de l'éducation et qui peuvent servir d'indicateurs robustes sur les pratiques exemplaires d'enseignement et d'apprentissage. Steve Masson réfutera plusieurs de ces neuromythes et partagera des pistes pratiques sur un enseignement adapté à la façon dont le cerveau des élèves apprend avec le plus d'efficacité. 

Publications et présentations vidéo 

Laboratoire de recherche en neuroéducation 
http://www.labneuroeducation.org

Association pour la recherche en neuroéducation 
http://www.associationneuroeducation.org/

Twitter: @SteveMasson


EXPOSÉ ET PISTES PRATIQUES 3

EXERCISE ET CERVEAU EN SALLE DE CLASSE
Incidence de la condition physique des élèves sur leur apprentissage

File 6106

Lindsay Thornton, Ph.D.
Alex Thornton, Ph.D.
Chris Gilbert, Ph.D.
RTSG Neuroscience
San Diego, CA

Tout le monde sait que les élèves ont besoin d'exercice physique pour se concentrer en classe. Trois neuroscientifiques partageront leurs découvertes captivantes sur le type et la quantité précise d'exercice qui influent sur le cerveau, ainsi que sur la façon dont ces facteurs et d'autres facteurs externes – comme le sommeil –, ont une incidence sur l'apprentissage, particulièrement parmi les élèves qui font montre de problèmes de comportement. 

Lindsay Thornton, Ph. D., Alex Thornton, Ph. D., et Chris Gilbert, Ph., présenteront comment l'exercice influe sur le cerveau et modifie l'apprentissage, ainsi que la mise en pratique de résultats scientifiques dans les milieux d'apprentissage. À partir d'une définition de l'exercice optimal avant les cours, ils expliqueront son caractère utile pour réduire l'agitation et les sentiments négatifs, augmenter l'autorégulation et la concentration, diminuer les perturbations en classe et stimuler le rendement des élèves en mathématiques et en français.  

INSCRIVEZ-VOUS ICI

Peu importe votre rôle dans le secteur de l'éducation, ce symposium vous permettra de retourner au travail armé de meilleures connaissances sur la façon dont la neuroscience peut influencer les pratiques en classe, l'élaboration de politiques, de même que la conception des programmes d'études et l'évaluation. 

Joignez-vous à plus de 300 participants désireux de se renseigner davantage sur l'incidence du potentiel véritable de la recherche neuroscientifique sur l'enseignement et l'apprentissage, ainsi que son influence sur les programmes de persévérance scolaire actuellement en place.

Qui devrait y participer  :
Les surintendants et administrateurs de commissions scolaires, les directions d'école et directions adjointes d'école, les doyens et les chercheurs des facultés d'éducation, les représentants des ministères de l'Éducation, les dirigeants d'organismes à but non lucratif dans le domaine de l'éducation, les commissaires d'école, les enseignants, les élèves et les parents.

File 6424

Hôtels recommandés

Hôtel Château Laurier Québec
1220, Place George-V ouest, Québec
Numéro de groupe: 18388
Tarif:  De 129$

Hôtel Palace Royal - COMPLÈT
775, avenue Honoré-Mercier, Québec
Site Web : www.hotelsjaro.com
Tél. : 1-800-567-5276 ou 418-694-2000
Numéro de groupe : 3485731
Tarif : 139,99 $ (chambres hospitalité et de luxe) 
Tarif préférentiel en vigueur jusqu’au : 21 septembre 2015

Hôtel Marriott Québec Centre-ville - COMPLÈT
850, place d'Youville, Québec
Tél. : 1-866-694-4004 ou 418-694-4004
Code de groupe : Association canadienne d'éducation / Canadian Education Association
Tarif : 145,00 $ (occupation simple ou double)
Tarif préférentiel en vigueur jusqu’au : 2 octobre 2015
Cliquez ici pour le tarif préférentiel

 

 

BIOGRAPHIES

File 6109

Détenteur de la Chaire de recherche du Canada en neurosciences cognitives du développement, Daniel Ansari est professeur au département de psychologie et fait partie de l'Institut de la neuroscience [Brain & Mind Institute] à la Western University de London (Ontario), où il dirige le Laboratoire sur la cognition numérique [Numerical Cognition Laboratory]. Ansari et son équipe se penchent sur le parcours développemental sous-jacent au développement typique et atypique des compétences numériques et mathématiques, à l'aide de méthodes relevant du béhaviorisme et de la neuro-imagerie. Il s'intéresse tout particulièrement aux liens entre la psychologie cognitive, la neuroscience et l'éducation et, à l'heure actuelle, est président de la Société internationale des neurosciences et de l'éducation [International Mind, Brain and Education Society (IMBES)]. En 2009, il a reçu le prix « Early Career Contributions » de la Society for Research in Child Development et, en 2011, a obtenu le prix « Boyd McCandless Early Researcher » de l'American Psychological Association. En 2014, Daniel Ansari a été choisi pour devenir membre de la première cohorte du Collège de nouveaux chercheurs et créateurs en art et en science de la Société royale du Canada. En 2015, il a été lauréat de la Bourse commémorative E.W.R. Steacie du Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie du Canada. 

File 6184

Chris Gilbert a étudié en neuropsychologie informatique à la McMaster University et rédigé sa thèse de doctorat sur l'apprentissage et le cerveau (simulations des fonctions exécutives et mémorielles, grâce à des modélisations informatiques du cerveau). Il a ensuite mené des études qui utilisent des exercices ciblés pour améliorer les résultats à l'école, au travail et dans la vie. Ces études examinent les bienfaits du cyclisme sur les résultats scolaires et les élèves atteints du THADA en collaboration avec Specialized Bikes, l'incidence de l'utilisation du périphérique Kinect à l'école et le recours à l'exercice sur des populations cliniques dans diverses écoles, pour n'en citer que quelques-unes. Chris Gilbert est expert en mesure des processus mentaux et en utilisation des statistiques dans l'évaluation de programmes.  

File 6108

Après avoir enseigné au primaire et au secondaire pendant cinq années, Steve Masson a réalisé l’une des premières thèses de doctorat en éducation présentant des données d’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle. Depuis 2012, il est professeur à la Faculté des sciences de l'éducation de l'Université du Québec à Montréal (UQAM) et directeur du Laboratoire de recherche en neuroéducation (LRN). À l'aide de l'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle, il étudie les mécanismes cérébraux liés aux apprentissages scolaires et à l'enseignement. Il s'intéresse particulièrement aux effets de l'apprentissage et de l'enseignement des sciences sur le cerveau et au rôle de l'inhibition et du recyclage neuronal dans les apprentissages difficiles. En plus d'être directeur en chef de la revue Neuroeducation, il est responsable des cours de neuroéducation offerts par le Département de didactique de l'UQAM et président de l’Association pour la recherche en neuroéducation, un organisme ayant pour mission le développement et la diffusion de la recherche en neuroéducation. En 2013, il a reçu le prix Pat Clifford pour la recherche en éducation en début de carrière pour ses travaux combinant les neurosciences et l'éducation.

File 6114

Lindsay Thornton détient un doctorat en counseling et en psychologie du sport. Auparavant, elle a été enseignante de 1re année, entraîneuse de gymnastique et chercheuse en psychologie positive. Sa recherche actuelle vise à mieux comprendre la psychophysiologie (la relation entre la psychologie et les réactions du cerveau et de l'organisme) et la performance optimale. Elle a publié plusieurs articles et rédigé plusieurs chapitres de livres dans ce domaine. Elle souhaite dégager des stratégies « expertes » et les enseigner aux personnes ayant moins de connaissances, afin d'accélérer le développement et la performance. Elle a travaillé avec des équipes sportives d'élite, dans le secteur militaire, ainsi qu'avec des entreprises et des organismes du milieu de l'éducation. Lyndsay Thornton fait également partie du Comité olympique des États-Unis, à titre de psychologue du sport spécialiste de la psychophysiologie de la performance.

File 6115

Enseignant depuis sept ans, Alex Thornton détient un doctorat en leadership pédagogique. Il possède de l'expérience d'entraîneur dans presque tous les sports d'équipe. Sous la direction de John Ratey, Ph. D., son postdoctorat a porté sur l'utilisation de l'exercice pour changer la culture au sein des écoles et pour optimiser l'apprentissage des élèves. Il collabore également avec d'autres penseurs éminents dans le but de diffuser les résultats de recherches sur le sommeil, la nutrition, le jeu et la rétroaction neurologique ou biologique dans les milieux scolaires et organisationnels. L'objectif d'Alex Thorhton est de fusionner la neuroscience à l'éducation, ainsi que d'enseigner aux gens comment apporter des changements positifs durables à leur vie, pour maximiser leur potentiel.

 

Commanditaire - Innovateur

File 6407

 

Commanditaire - Soutien

File 6221

File 6498

File 6506

 


Pour devenir commanditaire prière de communiquer avec :
Gilles Latour
glatour@cea-ace.ca
416-591-6300 poste 237 or 1-866-803-9549 poste 237

État:

Open

Quand:

De
13:00 - 04/11/15
A
16:30 - 05/11/15

Où:

Centre des congrès de Québec ,

Vidéos connexes :