Prix Ken Spencer

Sept programmes scolaires susceptibles de changer l’apprentissage reçoivent un prix de reconnaissance

Les éducateurs canadiens qui n’ont pas eu peur de changer le modèle traditionnel d’une journée à l’école reçoivent le prix Ken Spencer pour l’innovation en enseignement et en apprentissage 2014.

Un ambitieux groupe d’éducateurs canadiens changent la culture scolaire puisqu’ils travaillent sans relâche d’abord pour donner aux élèves la chance d’explorer leurs passions et ensuite pour les aider à déterminer leur propre cheminement d’apprentissage. En cours de route, ces apprenants ont fait preuve d’un grand degré d’engagement dans leurs études.

Les lauréats du prix Ken Spencer cette année s’appuient sur les connaissances des enseignants au-delà de la matière qu’ils enseignent pour offrir un apprentissage basé sur les enquêtes et le monde réel. Par conséquent, l’espace de salle de classe dépasse les murs de l’école. Plusieurs programmes misent sur la collaboration régulière des enseignants. Ces derniers veillent à motiver les élèves susceptibles de décrocher, tandis que d’autres intègrent des enseignements de la vie autochtone aux apprentissages du 21e siècle. Ils s’engagent tous à établir une relation de qualité entre les enseignants et les élèves.

Vous pouvez consulter le livret électronique qui contient des photos et des vidéos sur les 15 finalistes 2013-2014 pour le prix Ken Spencer. Cliquez le lien ci-dessous et défilez vers le bas.

http://reports.cea-ace.ca/prixkenspencer13-14

File 5342

PREMIÈRE PLACE – 7 000 $

Le bloc X (The X-Block)
Remettre la culture scolaire en question en laissant libre cours aux passions des élèves et des enseignants

Len Wood Middle SchoolNorth Okanagan-Shuswap School District
Armstrong, C.-B.

Les élèves travaillent avec les enseignants pour concevoir des cours entre autres sur la construction d’aéronefs autopropulsés, de bras hydrauliques ou de catapultes ou encore sur les excursions pédestres, le camping, le canotage et l’escalade. Ils participent pleinement à une variété d’apprentissages par l’expérience : survivre en forêt, rédiger une bande dessinée de super héros et cuisiner de la nourriture de partout dans le monde tout en apprenant du contenu nutritionnel de la nourriture et sur la culture du pays. Le programme connaît du succès parce qu’il interpelle les passions à la fois des élèves et des enseignants. Il accorde une place à l’opinion et aux choix des élèves, il crée un lien entre les compétences et les résultats du programme, il renforce la relation entre la collectivité et l’école et il procure des expériences d’apprentissage extraordinaires à tous ceux qui participent. En cours de route, le programme a modifié la culture d’apprentissage dans l'école intermédiaire.

Pour plus de renseignements, s’adresser à :
Demandes des médias

Glenn Borthistle
Superintendent
North Okanagan-Shuswap School District
Glenn_Borthistle@sd83.bc.ca
250-546-3476

Alice Hucul
Communications
North Okanagan-Shuswap School District
ahucul@sd83.bc.ca
250-804-7829

DEUXIÈME PLACE

Construire l’avenir (Building Futures)
Favoriser l’apprentissage des élèves sur le monde réel, grâce à la construction de bonnes fondations

George McDougall High School – Rocky View Schools
Airdrie, Alb.

Le programme Construire l’avenir s’étend sur 10 mois et il donne la chance aux élèves de 10e année de construire deux maisons complètes, en partenariat avec un organisme de construction de propriété et d’administration locale. Du lundi au jeudi, les élèves se rendent en autobus sur le chantier de construction pour travailler avec des personnes expérimentées. Le garage détaché rempli d’outils et de technologies sert de salle de classe. Lorsque le projet de construction est terminé, les élèves ont terminé le programme de 10e année et ils ont obtenu 57 crédits scolaires sur les 100 qu’ils doivent accumuler pour recevoir une accréditation scolaire de directeur des travaux de niveau 1 pour la construction résidentielle. Ce contexte dynamique du vrai monde a vraiment stimulé et interpellé les élèves et il a fait chuter le nombre de mesures disciplinaires. Les élèves se sentent tellement engagés qu’ils ne pensent même plus à demander « à quoi ça sert de savoir ça? ».

Pour plus de renseignements, s’adresser à :
Demandes des médias

Eddie Polhill
Principal
George McDougall High School
epolhill@rockyview.ab.ca
403-948-5935

Angela Spanier
Director of Communications
Rocky View Schools
aspanier@rockyview.ab.ca
403-945-4012

MENTION HONORABLE

Le renouvellement de l’école secondaire Oskāyak (Oskāyak High School Renewal)
Outiller une génération de leaders autochtones grâce au mélange des enseignements traditionnels aux apprentissages du 21e siècle

Oskāyak High School – Greater Saskatoon Catholic Schools
Saskatoon, Sask.

L’école secondaire Oskāyak est une école publique pour les Premières nations qui s'appuie sur la langue, les valeurs et la vision du monde des Cris des plaines, pour aider les élèves à forger un puissant sens d’identité et d’appartenance. Il y a quatre ans, Greater Saskatoon Catholic Schools, le conseil de parents Oskāyak Kitotiminawak, l’administration scolaire, les enseignants et les élèves ont misé sur la confiance, la collaboration, la souplesse et la prise de risques pour revitaliser le Programme culturel et de la langue des Cris, créer un modèle intégré de services de soutien pour les élèves et transformer l’expérience d’apprentissage en salle de classe et favoriser l’engagement des élèves. Grâce à ce processus de renouvellement, l’école Oskāyak est devenue l’établissement de choix pour les jeunes Autochtones de Saskatoon. Ils disposent désormais d’outils culturels, personnels et scolaires pour connaître du succès après leurs études secondaires.

Pour plus de renseignements, s’adresser à :
Demandes des médias

Gordon Martell
Superintendent
Greater Saskatoon Catholic Schools 
gmartell@gscs.sk.ca
306-659-7000

Donella Hoffman
Communications Consultant
Greater Saskatoon Catholic Schools
dhoffman@gscs.sk.ca
306-659-7077

MENTION HONORABLE  

Voir autrement (Through a Different Lens)
Aider les enseignants à se mettre à la place des élèves pour voir l’apprentissage

Princess Margaret Secondary School – Okanagan Skaha School District
Penticton, C.-B.

Un groupe de 28 enseignants se rencontrent tous les mois pour partager leurs stratégies d’enseignement et d’évaluation et pour déterminer la meilleure façon d’établir un lien avec des élèves en particulier susceptibles de ne pas terminer leurs études. Ils remettent leurs méthodes d’enseignement en question et ils se servent de nouvelles approches entre chaque rencontre. Cette collaboration a permis aux élèves de prendre confiance en leurs aptitudes à l’école, de s’engager dans leurs études et de se rendre compte de leurs forces et de leurs talents bien à eux. Les élèves susceptibles de décrocher viennent plus souvent en classe, ils participent davantage, ils forgent de meilleures relations avec les enseignants et les pairs et ils commencent à se voir comme des apprenants.

Pour plus de renseignements, s’adresser à :
Demandes des médias

Naryn Searcy et Judith King
Teachers
Princess Margaret Secondary School
judithking@shaw.ca
nsearcy@summer.com
250-497-6985

Don MacIntyre
Director of Instruction
Okanagan Skaka School District
dmacintyre@summer.com
250-770-7700

MENTION HONORABLE

Le forum des futurs (The Futures Forum)
Instaurer l’apprentissage du 21e siècle dans tout le district scolaire

Waterloo Region District School Board
Kitchener, Ont. 

Le forum des futurs rassemble les élèves, les enseignants, les administrateurs, le personnel, les directeurs, les membres de la collectivité, les conseillers scolaires et les autres personnes qui ont un intérêt commun pour améliorer l’apprentissage et l’instruction partout dans le Waterloo Region District School Board. Il donne des preuves encourageantes d’innovation susceptibles de transformer les méthodes actuelles en un meilleur apprentissage durable fondé sur les enquêtes et d’améliorer les résultats. Il est pertinent compte tenu du monde dans lequel les élèves se préparent à évoluer, à travailler et à réussir. Le forum a été conçu avec soin et évalué au fil du temps. Il a permis de déterminer les conditions pour évaluer les approches similaires et améliorer l’apprentissage et l’instruction partout dans le réseau.

Pour plus de renseignements, s’adresser à :
Demandes des médias

Ken Whytock
Grade 7-12 Consultant
Waterloo Region District School Board
ken_whytock@wrdsb.on.ca
519-570-0003 p.4486

Mark Harper
Superintendent of Learning Services
Waterloo Region District School Board
Mark_Harper@wrdsb.on.ca
519-570-0003 p.4205

MENTION HONORABLE

Nous sommes tous liés à un traité (We Are All Treaty People)
Une puissante manière de renseigner les élèves sur les traités

Palliser Heights School – Prairie South School Division
Moose Jaw, Sask.

Avec l’aide des chercheurs de la Faculté d’éducation de l’University of Regina, un programme a été conçu à la suite des essais et des erreurs d’une enseignante qui se demandait comment la narration numérique pouvait servir à engager les élèves à s’instruire en enquêtant sur les traités et les relations conventionnelles. Les élèves deviennent des apprenants passionnés, ils se renseignent sur les enjeux de justice sociale intégrés dans l’enseignement sur les traités et ils explorent les notions d’équité, de citoyenneté et d’appartenance. Le programme pourrait s’étendre à d’autres écoles et salles de classe. Il pourrait même devenir un élément fondamental pour veiller à ce que les relations entre les Premières nations et les Canadiens évoluent de manière positive.

Pour plus de renseignements, s’adresser à :
Demandes des médias

Tammy Erskine
Principal
Palliser Heights School
erskine.tammy@prairiesouth.ca
306-693-4669 

Darby Briggs
Communications Coordinator
Prairie South School Division
briggs.darby@prairiesouth.ca
306-694-7530

MENTION HONORABLE

Découvertes pédagogiques
La mission de motiver les apprenants à risque

École des Sentiers – Commission scolaire des Premières-Seigneuries
Québec, Qué.

Le cours sur mesure a été conçu pour les élèves qui ont choisi de ne pas s’engager dans un profil optionnel offert à l’école : certains d’entre eux sont aux prises avec des difficultés reliées au comportement, au déficit d’attention, au manque d’engagement et à une faible motivation; ces élèves sont susceptibles de décrocher. Au moyen d’un programme élaboré assorti de mesures incitatives originales et motivantes, les élèves participent à une série de « missions » tout au long de l’année scolaire qui exige d’eux qu’ils travaillent en équipe, trouvent des solutions à des problèmes et créent une ambiance originale dans la salle de classe au moyen de technologies répandues et d’outils pour les médias sociaux mis à leur disposition. À ce jour, les résultats montrent que les élèves qui se sentaient désemparés au départ sont en voie de devenir autonomes et ils ont pris confiance en eux. Qui plus est, ils aiment l’école et ils veulent réussir.

Pour plus de renseignements, s’adresser à :
Demandes des médias

Sylvie Jacques
Régisseure aux communications (organisation des événements)
Commission scolaire des Premières-Seigneuries
sylvie.jacques@csdps.qc.ca
418-666-4666 p.8414

Josée St-Hilaire
Conseillère en communication
Commission scolaire des Premières-Seigneuries
josee.sthilaire@csdps.qc.ca
418-821-8445

Reconnaissance

Le prix Ken Spencer pour l’innovation en enseignement et en éducation a été mis en place grâce à la généreuse contribution de Ken Spencer afin de :

  • reconnaître et diffuser le travail innovateur qui est réalisé dans des écoles et des salles de classe et qui est susceptible de durée, d’être reproduit par d’autres et de promouvoir le changement transformationnel en enseignement et en apprentissage;
  • favoriser une emphase sur le changement transformationnel dans les écoles;
  • fournir un profil d’innovation en classe aux conseils et commissions scolaires, aux écoles et aux médias.

Préparation de la candidature

Renseignements supplémentaires 

Prière de transmettre par courriel toute demande de renseignements à Cynthia Liberbaum, cliberbaum@cea-ace.ca.

À propos de Ken Spencer

Ken Spencer est un ancien administrateur de l’ACE. Il est le chef de la direction retraité et le cofondateur de Creo Products. En 2011, il a été intronisé à titre de lauréat d’affaires du British Columbia Hall of Fame. Depuis 2009, il a généreusement fait don des récompenses monétaires du prix Ken Spencer pour l’innovation en enseignement et en apprentissage de l’ACE.

Récipiendaire actuel(le) du prix:

  • Le bloc X, Construire l’avenir, Le renouvellement de l’école secondaire Oskāyak, Voir autrement, Le forum des futurs, Nous sommes tous liés à un traité, Découvertes pédagogiques

Récipiendaires antérieurs:

Vidéos connexes :

Contenu connexe