Prix Clifford

Date limite de cette année:
31 mai 2017

Reconnaître les nouveaux chercheurs en enseignement du Canada

APPEL DE CANDIDATURES

Connaissez-vous un chercheur talentueux qui innove en revisitant les postulats communément admis en matière de politiques, de pratiques ou de théories en éducation au Canada?

Le prix Pat Clifford 2017 pour la recherche en éducation en début de carrière accroît la visibilité des chercheurs ayant le potentiel de transformer l’éducation publique au Canada.

File 7504

Le président-directeur général de l’ACE, Ronald Canuel, et la lauréate du prix Pat Clifford de 2016, Gail Prasad, Ph.D.

La date limite de présentation des candidatures est fixée au mercredi 31 mai 2017, à 17 h (heure avancée du Pacifique).

PRIÈRE DE CLIQUER ICI POUR ACCÉDER AU FORMULAIRE DE MISE EN CANDIDATURE POUR LE PRIX PAT CLIFFORD

La reconnaissance

  • la reconnaissance officielle de vos recherches au cours d’un événement public à thème éducatif
  • la possibilité pour vous de prévoir avec l’ACE des stratégies supplémentaires de mobilisation des savoirs afin de maximiser l’incidence de vos travaux sur les plans des politiques et de la pratique
  • une invitation à publier un article de fond sur vos recherches dans la revue Éducation Canada

 Qui est admissible? / Qui peut être mis en candidature pour ce prix?

  • Il faut être en voie d’obtenir une maîtrise ou un doctorat, OU avoir terminé une maîtrise ou un doctorat au cours des deux dernières années (à partir de la date de collation des grades)
  • Il faut étudier dans une faculté d’éducation ou d’une discipline connexe, ou encore faire partie d’une commission ou d’un conseil scolaire, d’un ministère provincial ou territorial de l’Éducation, d’un organisme du domaine de l’éducation ou d’un cabinet de recherche-conseil.
  • Une candidature peut être présentée par la personne elle-même ou par une autre personne.

 Conditions de candidature

  • Une personne ayant manifesté un potentiel confirmé en recherche en éducation, comme en témoignent des rapports ou projets de recherche achevés, des lettres de recommandation et tout prix de recherche ou mention spéciale en recherche.
  • Une personne faisant preuve du potentiel, par ses recherches, de faire un important apport aux concepts, théories, politiques ou pratiques en éducation, comme en témoigne ce qui suit: la description de la recherche, son importance et ses incidences relativement à une ou plus d’une des priorités du programme de l’ACE, ainsi que les projets de mobilisation et de diffusion des savoirs acquis.

 Critères généraux de sélection

 1. Qualité 

  • Innovation et ouverture de nouvelles avenues de recherche ou enrichissement de la recherche dans des domaines existants;
  • Travail de recherche bien fondé sur le plan conceptuel comme sur le plan théorique, avec une rédaction claire et convaincante, et manifestant l’utilisation d’une méthodologie de recherche adéquate et ciblée;
  • Indications de promesse en début de carrière (publications, rapports / communications sur des projets de recherche).

 2. Contribution et impact

  • Une contribution prometteuse à l’amélioration des politiques ou des pratiques, ou les deux, en éducation
  • Une contribution prometteuse à l’amélioration de la mise au point de concepts ou de théories en éducation
  • Manifestation d’une bonne compréhension de la façon dont sa recherche peut être mobilisée pour faire une contribution et avoir un impact.

 3. Pertinence

Un ensemble de travaux pertinents contribuant de façon importante à la transformation de l’éducation quant à l’une des priorités suivantes du programme de l’ACE:

  • Engagement des élèves : recherches approfondissant des idées, des savoirs et des pratiques incitant les élèves à apprendre, en mettant particulièrement l’accent sur la transformation des environnements d’apprentissage des adolescents; recherches élargissant et approfondissant les connaissances actuelles concernant l’apprentissage qui devraient servir à fonder les politiques et pratiques en éducation.
  • Engagement des enseignants : recherches approfondissant les connaissances sur les façons dont les processus d’enseignement et d’apprentissage se renforcent réciproquement; dont l’enseignement peut engager tant les enseignants que les élèves; dont les enseignants peuvent être soutenus afin d’enseigner selon leurs aspirations; dont les enseignants comprennent leur propre apprentissage.

Préparation de la mise en candidature

PRIÈRE DE CLIQUER ICI POUR ACCÉDER AU FORMULAIRE DE MISE EN CANDIDATURE POUR LE PRIX PAT CLIFFORD

La mise en candidature doit comprendre une page de présentation et les pièces jointes suivantes:

  • Curriculum vitae (maximum de 5 pages);
  • Une brève description des travaux de la personne en candidature, de son importance et de ses incidences sur le plan des priorités du programme de l’ACE et des critères généraux de sélection (maximum de 500 mots);
  • Une évaluation, par la personne présentant la candidature (la sienne ou celle d’une autre personne), du potentiel de la contribution à la recherche en éducation au Canada et de ses conséquences sur la scène pancanadienne (maximum de 500 mots);
  • Candidatures présentées par une autre personne: une (1) lettre de recommandation additionnelle (maximum de 250 mots);
  • Candidatures présentées par soi : deux (2) lettres de recommandation (maximum de 250 mots par lettre)
  • Les documents soumis ne doivent pas excéder les nombres maximaux de mots indiqués (excluant le CV). Le comité des candidatures ne recevra pas et n’évaluera pas les documents excédant les nombres maximaux de mots prévus. 
  • Un exemplaire de deux (2) résumés ou sommaires de rapports ou documents sur des projets de recherche.
  • Inclusions facultatives : des sommaires d’articles en instance de confirmation de publication; l’intention de la personne en candidature de soumettre des articles futurs dans son domaine d’intérêt. 

La mise en candidature doit être reçue par courrier électronique à cliberbaum@cea-ace.ca, en format PDF seulement. La taille totale de toutes les pièces jointes ne doit pas excéder dix (10) mégaoctets. Toute demande ne satisfaisant pas à ces consignes sera rejetée.

La date limite de présentation des candidatures est fixée au mercredi 31 mai 2017, à 17 h (heure avancée du Pacifique).

PRIÈRE DE CLIQUER ICI POUR ACCÉDER AU FORMULAIRE DE MISE EN CANDIDATURE POUR LE PRIX PAT CLIFFORD

L’ACE transmettra par courrier électronique un accusé de réception de la demande.

Le prix Pat Clifford souligne le travail de chercheurs émergents – leurs contributions innovantes et leur engagement à faire avancer la recherche susceptible de transformer l’éducation publique au Canada.

www.cea-ace.ca/prixclifford

---------------------------------------------------------------------------------------------------

Prix Pat Clifford 2016 : exploiter à fond le réel potentiel d’apprentissage en classe multilingue
Les recherches de Gail Prasad sur les avantages des classes ouvertes à la diversité des cultures et des langues pourraient modifier profondément la façon d’aider les élèves du Canada à apprendre une langue étrangère.

File 7294

L’ACE est fière de décerner cette année le prix Pat Clifford pour la recherche en éducation en début de carrière à Mme Gail Prasad, chargée d’enseignement au département des programmes et de l’enseignement de l’Université de Wisconsin-Madison et titulaire d’un doctorat de l’Institut d’études pédagogiques de l’Ontario (Université de Toronto). Ce prix prestigieux récompense le travail accompli par Mme Prasad pour aider les enseignants à maximiser les apprentissages de tous les élèves dans nos classes de plus en plus multilingues.

Mme Prasad a grandi au sein d’une famille canado-indo-japonaise polyglotte, ce qui a déclenché chez elle une fascination pour la langue et l’identité. Inspirée par son expérience d’enseignante et une ferme volonté d’établir un lien privilégié avec chaque apprenant, elle a audacieusement demandé à des groupes d’élèves multilingues du primaire de participer en tant que chercheurs à une étude sur leurs propres expériences linguistiques, en leur proposant une démarche artistique très ingénieuse combinant photographie, dessin et écriture multilingue. Le succès a été au rendez‑vous.

Ces exercices ont été l’occasion de conversations qui ont fourni à Mme Prasad des données fort utiles issues de l’expression de soi et des réflexions des enfants. Non seulement les élèves ont-ils vu le reflet de leur identité particulière dans leur travail, mais ils ont stimulé l’intérêt de leurs camarades de classe pour la diversité culturelle et linguistique. Les recherches effectuées par Mme Prasad à partir de ces expériences, dont on peut lire un résumé sur cette page, ont permis de constituer un cadre de formation et de perfectionnement des enseignants en démontrant les avantages de l’intégration de la langue première des élèves dans des activités en classe. Ses résultats sont particulièrement pertinents au regard des systèmes d’éducation du Canada, qui accueillent une population de plus en plus diversifiée.

« Dans une économie fondée sur le savoir, où les langues comptent beaucoup, pourquoi ne pas demander aux enfants multilingues de faire connaître leur langue première par des activités d’expression créatrice et sensibiliser ainsi leurs camarades à la diversité culturelle et linguistique? », explique Mme Prasad. « Je suis convaincue que ce changement dans notre façon d’enseigner les langues au Canada est favorable au bilinguisme et nous permettrait de tirer parti de la riche diversité de notre pays. » 

Le comité de sélection du prix Pat‑Clifford a été impressionné par la créativité et l’originalité des travaux de Mme Prasad, y compris l’idée de faire appel aux enfants comme co‑chercheurs. 

« Les recherches de Gail peuvent réorienter l’actuelle pédagogie de la langue en mettant à profit la diversité croissante des élèves de nos classes », résume la Pre Michele Jacobsen, présidente du Comité.

Les travaux actuels de la chercheuse porte sur la façon d’instaurer en classe, de la maternelle à la fin du secondaire, des méthodes pédagogiques linguistiquement inclusives, c’est-à-dire, qui font une large place à l’identité culturelle des élèves tout en développant leurs compétences linguistiques. Pour le primaire, elle travaille avec des éducateurs et des enseignants de la maternelle à la 5e année à concevoir des activités multilingues d’apprentissage par projet en mathématiques, en sciences, en sciences humaines et dans les cours de langue. Pour le secondaire, elle aide les enseignants candidats à la maîtrise et leurs élèves en inventant des activités qui sont de nature à sensibiliser davantage les jeunes au multilinguisme et à leur faire mieux comprendre les diverses cultures. 

POUR PLUS DE RENSEIGNEMENTS À PROPOS DE LA RECHERCHE DE MADAME PRASAD :  

1. Une séance de questions et réponses avec madame Prasad 

2. Site Web du projet I am plurilingual! Je suis plurilingue!

À propos du prix Pat Clifford

Pat Clifford a été l’une des cofondatrices du réseau Galileo Educational Network, sis à Calgary, en Alberta. Lauréate de nombreux prix de recherche et de pédagogie, Pat détenait une vaste expérience en enseignement, de l’école primaire au deuxième cycle universitaire. Pat est décédée en août 2008, mais elle nous a laissé en héritage ses enseignements, ses écrits professionnels, sa poésie et ses histoires. En tant qu’enseignante, Pat croyait fermement que chaque enfant avait le droit de réussir brillamment et elle leur transmettait sa passion de la littérature, de l’écriture et de l’histoire. Ce prix commémore ses réalisations.

Récipiendaire actuel(le) du prix:

  • Gail Prasad Ph.D.

Récipiendaires antérieurs:

Vidéos connexes :

Contenu connexe