Prix Whitworth

Maurice Tardif est colauréat du prix Whitworth 2016 de l’ACE pour son incidence sur la recherche en enseignement au Canada

File 7248

L’ACE est fière d’honorer le Pr Maurice Tardif, sociologue de l’éducation de la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Montréal, qui est colauréat du prix Whitworth 2016 pour la recherche en éducation. Le Pr Tardif est récompensé pour une carrière déterminante, consacrée à recadrer la recherche sur la profession enseignante ainsi que l’élaboration des politiques sur les études et la formation des enseignants au Canada et ailleurs dans le monde.

C’est pour contrer cette tendance que le Pr Tardif a fondé le Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE), devenu l’un des plus vastes réseaux interuniversitaires au monde consacré à l’avancement des connaissances et de la formation des enseignants.

La détermination de Maurice Tardif à structurer le champ de la recherche en fonction des questions sociales et professionnelles qui affectent le travail des enseignants – notamment la modification constante des exigences des programmes d’études, les compressions budgétaires et l’effectif des classes – allait être le fer de lance de l’une des études les plus exhaustives jamais entreprises sur l’enseignement dans les écoles publiques canadiennes. Des chercheurs de 13 universités ont analysé le rendement, les compétences et les méthodes d’enseignants canadiens, de la prématernelle à la fin du secondaire. Depuis, le fruit de leur travail alimente les politiques d’éducation, éclaire la pratique en classe et permet de mieux appuyer les enseignants.

Le comité de sélection du prix Whitworth a loué le dévouement indéfectible du Pr Tardif et son engagement à rendre les résultats de la recherche accessibles aux enseignants, aux administrateurs scolaires et aux décideurs, qui peuvent ainsi fonder leurs discussions sur des données probantes et créer des conditions propices à un rendement optimal des enseignants.

Le Pr Tardif recevra officiellement le prix Whitworth 2016 à l’occasion du congrès national du CRIFPE le 18 mai 2017 à _ h __. L’autre lauréat est le Pr George J. S. Dei, récompensé pour sa contribution phare à l’éducation antiraciste et à la scolarisation inclusive.

Pour connaître les ouvrages publiés par le Pr Tardif, prière de visiter le site http://www.mauricetardif.com.

George Sefa Dei, colauréat du prix 2016 Whitworth de l’ACE pour son impulsion décisive à une éducation équitable et solidaire au Canada

File 7247

L’ACE est fière de rendre hommage à M. George Sefa Dei, professeur au Département de justice sociale en éducation de l’Institut d’études pédagogiques de l’Ontario (Université de Toronto), colauréat du prix Whitworth 2016 pour la recherche en éducation. Ce prix prestigieux récompense les travaux avant-gardistes du Pr Dei sur l’éducation antiraciste et solidaire.

L’équité est le principe directeur des travaux du Pr Dei, fondés sur une vision d’un système d’éducation où la diversité culturelle est une force.

L’idée que se fait le Pr Dei de l’inclusion s’articule autour d’un renouveau plus que nécessaire. Elle est d’ailleurs à l’origine de la première école Afrocentrique d’Ontario, créée en 2009 comme un espace nouveau, créé de toutes pièces, et non pas dérivé des pratiques en place, afin de proposer une école équitable et l’équité des résultats de l’éducation.

Partant de ses recherches antérieures sur la théorie et la pratique de l’éducation antiracisme, le décrochage rapide des jeunes Noirs et la diversité dans les systèmes d’éducation canadiens de plus en plus multiculturels, le Pr Dei étudie actuellement les implications des philosophies autochtones de communauté et de responsabilité pour l’éducation. Il publie en outre un livre intitulé Blackness in Anti-Colonial and Decolonial Prisms (le Noir à travers les prismes de l’anticolonialisme et de la décolonisation), fondé sur les études et les théories actuelles sur le fait d’être Noir dans de multiples espaces géopolitiques.

Le Comité de sélection du prix Whitworth a été touché par le dévouement de longue date du Pr Dei envers les enseignants qu’il aide à élaborer des pratiques éducatives favorables à des classes inclusives, et son soutien à des initiatives communautaires qui contribuent à la réussite scolaire d’élèves d’horizons divers.

Le Pr Dei partage le prix Whitworth 2016 avec le Pr Maurice Tardif, récompensé pour ses recherches sur la profession enseignante et la création de l’un des plus grands réseaux de recherche interuniversitaire au monde. L’ACE décernera officiellement le prix Whitworth 2016 au Pr Dei le 3 novembre 2016 à 18 h à l’Université de Toronto, à l’occasion de la Decolonizing Conference.

Cliquer ici pour en savoir davantage sur la brillante carrière de chercheur du Pr Dei (en anglais seulement).

MENTIONS HONORABLES

Professeur Frédéric Guay

Frédéric Guay est professeur titulaire et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en motivation, persévérance et réussite scolaires à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université Laval. Il est très réputé pour avoir fait progresser la connaissance des facteurs sociaux, psychologiques et personnels qui influent sur la mobilisation des élèves. 

Les recherches du Pr Guay montrent que les parents, les enseignants et les camarades jouent un rôle intégral dans la satisfaction des besoins psychologiques des élèves et dans leur motivation à apprendre. Il a constaté par ailleurs que le rendement n’est pas optimisé par une récompense, mais plutôt par des activités interactives agréables en classe. Il nourrit des objectifs ambitieux, par exemple diriger CASIS-Écriture, un programme de perfectionnement des enseignants qui combine coopération, activités signifiantes, implication, soutien à l’autonomie et structuration (CASIS), autant de pratiques pédagogiques de nature à motiver les élèves à écrire. Le programme a été présenté à ce jour à plus de 200 enseignants, qui ont ensuite proposé plus de 4000 élèves québécois des moyens d’apprentissage novateurs. 

Comme ses recherches touchent de multiples champs d’étude, de la consultation et de l’aide pédagogiques à la psychoéducation, le Pr Guay a publié dans les meilleures revues spécialisées au monde et ses articles ont donné beaucoup de visibilité à la recherche en éducation au Canada. Ses recherches de longue portée profitent à tous les protagonistes de l’éducation au Canada, dont les élèves, les enseignants, la communauté scientifique et les décideurs, alors même que l’on constate la nécessité de déployer tous les efforts pour réduire l’incidence du décrochage scolaire. 

Professeur Philip Winne

Professeur de psychopédagogie, Philip Winne a été titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’apprentissage autorégulé et les technologies d’apprentissage à la Faculté d’éducation de l’Université Simon-Fraser. Ardent défenseur de la recherche en éducation au Canada, c’est un créateur réputé d’outils pédagogiques numériques répondant aux besoins particuliers de chaque apprenant. 

Insistant sur les avantages manifestes d’aider les apprenants à structurer eux-mêmes leurs apprentissages, c’est-à-dire fixer leurs objectifs, suivre leurs progrès et surmonter les difficultés par eux-mêmes, le Pr Winne concentre ses recherches sur les moyens de développer ce style d’apprentissage en aidant les élèves à gérer leur motivation et à adapter les étapes à leurs objectifs. Son ambitieux programme de recherche actuel comprend la poursuite de la création d’une application Internet permettant aux élèves de gérer des projets de recherche et de mesurer les progrès accomplis au regard de leurs objectifs d’apprentissage. Il est coauteur de l’ouvrage Educational Psychology (6e édition canadienne), qui est maintenant le manuel de psychopédagogie le plus utilisé au Canada.

Le PWinne est une sommité internationale de l’apprentissage autorégulé. Ses recherches améliorent la capacité des apprenants d’orienter et de suivre leur progression et aident à comprendre la manière d’adapter la technologie aux différents styles d’apprentissage, deux volets de nature à motiver les élèves et à favoriser leur réussite à l’école et au-delà.

Le prix Whitworth récompense depuis 1967 des individus qui contribuent de manière durable et soutenue à la recherche en éducation. Il est décerné tous les trois ans.